Dépenses du Parlement wallon: les décisions du nouveau Bureau seront plus transparentes

La nouvelle équipe du Bureau du Parlement wallon a brièvement ouvert le débat sur les rémunérations des élus. C’est un début. Mais dans ce dossier comme dans d’autres, tout ne va pas se régler en un claquement de doigts. Il ne suffira pas de décider en 5 minutes de gagner moins… pour gagner moins.

Pascale Serret
 C’était le 21 décembre dernier.: un nouveau président du Parlement wallon et du Bureau (André Frédéric, PS), nouveau style, nouvelle entrée de l’opposition au sein de l’organe de décision de l’assemblée… Ce jeudi, la première réunion de 2023 s’est tenue. Esprit positif, de l’avis général. BELGA PHOTO BRUNO FAHY
C’était le 21 décembre dernier.: un nouveau président du Parlement wallon et du Bureau (André Frédéric, PS), nouveau style, nouvelle entrée de l’opposition au sein de l’organe de décision de l’assemblée… Ce jeudi, la première réunion de 2023 s’est tenue. Esprit positif, de l’avis général. BELGA PHOTO BRUNO FAHY ©BELGA

Du passé il fallait faire table rase. C’est l’argument qui avait servi en décembre 2022 pour justifier la démission à peu près collective du Bureau du Parlement wallon. Après les plaintes pour harcèlement moral contre le greffier Frédéric Janssens et la gestion mal contrôlée des chantiers immobiliers, la coupe était déjà bien pleine. Les révélations sur une certaine mission à Dubaï l’avaient proprement fait déborder. Fin de parcours pour l’équipe Marcourt, poussée dans le dos par le président du PS Paul Magnette.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...