Deux réacteurs prolongés issus d’un parc nucléaire très diversifié (infographie)

C’est donc désormais officiel. À partir de novembre 2026, Tihange 3 et Doel 4 seront prolongés pour une durée de dix ans.

Guillaume Barkhuysen
Romain Veys
 À partir de novembre 2026, Tihange 3 et Doel 4 seront prolongés pour une durée de dix ans
À partir de novembre 2026, Tihange 3 et Doel 4 seront prolongés pour une durée de dix ans ©Photo News

Selon le projet d’accord conclu entre Engie et la Belgique, une structure juridique dédiée à l’exploitation des deux unités sera détenue à parité par l’État et le groupe français. Par ailleurs, un plafonnement des coûts futurs liés au traitement des déchets issus de l’activité nucléaire et du démantèlement des centrales, dont la facture se chiffre en milliards d’euros, sera déterminé pour la mi-mars. Il s’agissait d’une demande spécifique d’Engie.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...