Coronavirus : les résultats des eaux usées du premier vol en provenance de Chine à Zaventem sont légèrement positifs

L’eau des toilettes du premier avion chinois à rallier Bruxelles révèle que quelques passagers étaient positifs au Covid-19.

La Rédaction de L'Avenir
Illustration picture shows  Brussels Airport, in Zaventem, Sunday 01 January 2023.  
BELGA PHOTO JAMES ARTHUR GEKIERE
BELGA PHOTO JAMES ARTHUR GEKIERE

L’institut Rega, situé à Louvain, attendait des échantillons conséquents à analyser du premier vol chinois à rallier Zaventem, comme le concède son responsable à la DH ce samedi 7 janvier 2023 : ” Nous voulions une substance plus épaisse, un vrai échantillon de selles. Alors que là, c’était principalement de l’eau avec un peu de saleté, dans laquelle nous pensions ne rien trouver”.

L’analyse n’a pourtant pas été vaine : elle a révélé que quelques passagers étaient bien infectés par le Covid-19. Les résultats ont été plus rassurants pour le VRS et la grippe, qui n’ont pas été trouvés dans l’échantillon.

Reste maintenant à déterminer le variant pour l’équipe de Rega, mais cela sera difficile avec un si petit échantillon : “Nous verrons si quelque chose apparaît. Tout ce qui n’est pas Omicron est inquiétant, car ce serait nouveau ici”, explique Elke Wollants, responsable du laboratoire.

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...