La consommation d’électricité en baisse de 3,3 % en 2022, la production d’origine éolienne et photovoltaïque a atteint 17,4 TWh

Elia indique ce vendredi 6 janvier 2023 que la consommation d’électricité en Belgique a atteint plus de 81 TWh (terawatt-heure) en 2022.

Belga
(FILES) -- A file photo taken on December 15, 2014 shows an ERDF (Electricity Network Distribution France) high power line at sunrise in Ancenis, near Nantes, western France. About one million homes were hit by a power cut in the night of July 1 in western France due according to RTE (Reseau transport d'Electricite) to the wide temperature variations between the morning and afternoon. AFP PHOTO / JEAN-SEBASTIEN EVRARD
(photo d'illustration) ©AFP

La consommation d’électricité en Belgique a diminué de 3,3 % l’an dernier par rapport à 2021, pour atteindre 81,7 TWh (terawatt-heure), indique Elia vendredi.

Selon le gestionnaire du réseau haute tension, la consommation électrique a été inférieure à la moyenne sur cinq ans et comparable à celle qui prévalait lors de la pandémie de Covid-19.

”Les prix élevés liés au contexte international actuel poussent les consommateurs à réduire leur consommation”, constate Elia. Mais outre les prix, la météo, particulièrement douce pour la saison, influence également la consommation.

En octobre, novembre et décembre, la consommation d’électricité en Belgique a été inférieure de 8 % à la moyenne des cinq dernières années. Cette baisse a été la plus forte en novembre (-11 %). Entre janvier et septembre, le recul s’est élevé à 2 %.


La production électrique d’origine renouvelable a de nouveau battu des records

La production électrique d’origine renouvelable a de nouveau battu des records en 2022, sur fond d’augmentation progressive des capacités installées d’éolien terrestre (+14 %) et d’énergie solaire (+35 %), selon des chiffres publiés vendredi par Elia. L’éolien en mer est, lui, resté stable : aucune augmentation de la capacité de production des parcs éoliens en mer n’est prévue avant 2027-2028.

La production d’origine éolienne et photovoltaïque a atteint 17,4 TWh (térawattheure), contre 15,2 TWh en 2021.

L’éolien en mer représentait l’an dernier 7,5 % du mix de production électrique (contre 7,3 % en 2021), l’éolien terrestre 5 % (4,3 % en 2021) et le solaire 7,3 % (contre 5,1 %). Ensemble, ces sources d’énergies renouvelables totalisent 19,8 % du mix électrique, contre 16,7 % en 2021.

Les énergies renouvelables ont à nouveau enchaîné les records en 2022. Ainsi, “la production totale à base de source solaire en Belgique a atteint un nouveau record absolu quart-horaire (sur une période d’un quart d’heure, NDLR) de 7.112 MW le 11 mai 2022. Cela correspondait à 67 % de la consommation totale pour ce quart horaire et à la consommation de sept millions d’habitants”, illustre Elia.

Pour l’éolien en mer, le mois de février a été très venteux et a permis d’atteindre un nouveau record de 1.003 GWh produits en un mois. La production totale de l’année est toutefois légèrement inférieure à celle de 2021 (-2 %).

Enfin, pour l’éolien terrestre, un nouveau record a été battu avec 677 GWh produits en février, égrène le gestionnaire du réseau haute tension.

L’an dernier, le nucléaire, dont la disponibilité a encore été grande malgré la fermeture définitive de la centrale Doel 3 fin septembre 2022, est resté la première source d’électricité en Belgique, avec 47,3 % du mix électrique (contre 52,2 % en 2021). Le nucléaire est suivi par le gaz (26,9 % contre 24,7 % en 2021).

Les échanges internationaux et les exportations continuent d’être élevés. Cette tendance se confirme et la Belgique devient de plus en plus souvent un exportateur net (6,6 TWh d’exportations nettes en 2022), souligne Elia.

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...