Trois PME sur dix, saines au début 2022, sont désormais en difficulté

Comment nos PME ont-elles résisté aux chocs (énergie et indexation salariale) de l’année 2022 ? Pas très bien selon le dernier rapport PME.

Caroline Fixelles
 Les PME ayant 1 à 4 travailleurs ont été les plus touchées par les chocs 2022.
Les PME ayant 1 à 4 travailleurs ont été les plus touchées par les chocs 2022. ©jerome DELAHAYE – stock.adobe.co 

L’UCM, l’Unizo et la société Graydon CreditSafe ont pris le pouls économique et financier des PME (petites et moyennes entreprises) belges, après une année marquée par le choc énergétique, par l’inflation et l’indexation automatique des salaires. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que nos PME – essentiel du paysage entrepreneurial belge – ont la gueule de bois avant d’entamer 2023.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...