Le bébé retrouvé mort dans une poubelle à Bruges était vivant à la naissance

L'autopsie a révélé que le bébé retrouvé mort à Bruges était vivant à la naissance, rapporte jeudi la section brugeoise du parquet de Flandre occidentale. La mère du bébé, âgée de 23 ans, est soupçonnée d'infanticide.

Belga
Illustration
Illustration ©belga

Les faits se sont déroulés mardi soir dans le quartier de logements sociaux Blauwe Poort à Bruges. La mère de la victime a été arrêtée après la découverte du cadavre dans une poubelle et est soupçonnée d'infanticide ainsi que de négligence coupable. Dans un premier temps, elle n'a pas comparu devant le juge d'instruction car on ignorait encore s'il s'agissait d'un crime.

Entre-temps, les premiers résultats de l'autopsie ont révélé que le bébé était bel et bien vivant à la naissance. Une enquête plus approfondie sera effectuée pour connaître les circonstances exactes du décès de l'enfant.

La mère du bébé est actuellement interrogée par la police et sera ensuite déférée devant un juge d'instruction.

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...