Arrestation à Rotterdam d'un baron de la drogue recherché par la Belgique

L'équipe Fugitive Active Search (FAST) de la police néerlandaise a arrêté mardi un fugitif condamné en Belgique à 15 ans d'emprisonnement pour direction d'une organisation criminelle ayant importé de l'héroïne et de la cocaïne en grandes quantités entre 2016 et 2020, fait savoir la police fédérale belge jeudi dans un communiqué.

Belga
Un individu a été abattu par la police néerlandaise.
Image d'illustration. ©Archives

Le parquet fédéral réclame sa remise à la Belgique.

Depuis sa condamnation par défaut en janvier 2022, l'homme de 67 ans de nationalité turque était activement recherché par le FAST belge. Un mandat d'arrêt européen avait ainsi été décerné à son encontre sur la base d'indices laissant penser qu'il pouvait se trouver aux Pays-Bas.

"Le FAST néerlandais s'était saisi du dossier et avait été en mesure de localiser le lieu de résidence de l'individu, connu sous de nombreux alias", explique la police fédérale. "Ce mardi 3 janvier 2023, il a été arrêté à Rotterdam par le service Interventions spéciales de la Landelijke Eenheid. Le condamné faisait usage d'une nouvelle fausse identité."

Le sexagénaire sera présenté à un magistrat à Amsterdam, après quoi une décision sera prise quant à sa remise à la Belgique.

La bande dont le suspect occupait la direction a été impliquée dans un trafic de drogue international orchestré via le port d'Anvers. Le dossier fait notamment état de 11,85 tonnes de cocaïne découvertes en Équateur. Au total, 18 envois de drogue vers la Belgique ont été répertoriés. L'organisation était également active aux Pays-Bas, en Allemagne, en France, ainsi qu'en Iran et en Turquie.

Douze personnes de différentes nationalités appartenaient à la branche belge du trafic. Dix d'entre elles ont été condamnées à des peines et des amendes par le tribunal correctionnel de Liège l'an dernier.

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...