Animal Rights dénonce la vente de homards vivants par Delhaize qui n’entend pas arrêter

Animal Rights a publié des photos prises le samedi 31 décembre dans un magasin Delhaize montrant des homards vivants et aux pinces entravées vendus dans des petits bacs en plastique dépourvus d’eau.

Belga
Animal Rights dénonce la vente de homards vivants par Delhaize qui n’entend pas arrêter
©-Animal Rights

L’organisation de défense des animaux Animal Rights a dénoncé mardi la vente par Delhaize de homards vivants dans des emballages en plastique. L’association qualifie cette pratique de barbare et a demandé à la chaîne de supermarchés d’arrêter. Cette dernière n’entend toutefois pas modifier sa façon de faire.

Animal Rights a publié des photos prises le samedi 31 décembre dans un magasin Delhaize montrant des homards vivants et aux pinces entravées vendus dans des petits bacs en plastique dépourvus d’eau. Les animaux étaient toujours vivants le lundi 2 janvier, selon l’association.

-

"Une fois que les homards ont été achetés et se retrouvent chez les particuliers, ceux-ci font ce qu’ils veulent", poursuit Animal Rights. "Si les homards sont jetés vivants dans de l’eau bouillante ou coupés en deux alors qu’ils sont toujours vivants, cela équivaut à de la torture", ajoute l’association.

Dans certains pays comme la Suisse, les homards ne peuvent plus être bouillis vivants.

La chaîne a précisé dans une réaction qu’elle respectait la législation et que les animaux étaient transportés et vendus "dans les conditions les plus optimales". Et Delhaize n’a actuellement pas l’intention d’arrêter de vendre des homards vivants, a précisé son porte-parole Roel Dekelver.

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...