Jobs d’étudiants: désormais 600 heures autorisées

Parmi les nouveautés du 1er janvier 2023, on note l'augmentation du temps de travail permis pour les étudiants.

La Rédaction de L'Avenir
Les étudiants peuvent désormais travailler jusqu'à 600 heures au lieu de 475.
Les étudiants peuvent désormais travailler jusqu'à 600 heures au lieu de 475. ©heymans

Le nombre maximum d’heures de travail autorisées pour les étudiants, en payant des cotisations sociales réduites et sans perdre les allocations familiales, est passé de 475 à 600 par an. La mesure se prolongera au moins jusqu’en 2024.

Les fédérations patronales avaient salué la mesure prise dans le cadre de l’accord budgétaire du gouvernement fédéral pour les années 2023 et 2024, considérée comme cruciale pour les entreprises qui l’utilisent.

Les organisations de jeunesses syndicales ont par contre critiqué une décision qui ne lutte pas contre la précarité étudiante mais «met les jobistes en compétition avec les travailleurs et creuse les inégalités sociales». Elles plaident plutôt pour la revalorisation du salaire des jobistes afin de leur permettre de se constituer des droits pour le reste de leur carrière et d’accéder à la sécurité sociale.

+ RELIRE | Jobs étudiants: l’horeca n’a plus la cote+ LIRE AUSSI | Le récapitulatif de tous les changements du 1er janvier 2023
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...