Thomas Gunzig : « Pour faire de la politique, il faudrait des écrivains, mais ils ont mieux à faire... »

Retour sur l’actualité de 2022 avec l’écrivain Thomas Gunzig. Qui attend toujours des nouvelles de ses " chers amis du Qatar ".

Interview : Pascale Serret
 Thomas Gunzig: «Ce qui m’inquiète le plus, ce n’est pas qu’on soit 8 milliards sur Terre. C’est la nature humaine».
Thomas Gunzig: «Ce qui m’inquiète le plus, ce n’est pas qu’on soit 8 milliards sur Terre. C’est la nature humaine». ©BELGA 

Thomas Gunzig, c’est peut-être juste une impression mais vous avez l’air de plus en plus énervé, dans vos billets ou dans vos publications sur Twitter…

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...