Crise énergétique : les CPAS wallons réclament des moyens accrus pour soutenir les « ménages en détresse »

Face à la crise énergétique, la Fédération des CPAS wallons (UVCW)  réclame jeudi des moyens accrus et des mesures concertées et anticipées pour soutenir les " ménages en détresse ".

Crise énergétique : les CPAS wallons réclament des moyens accrus pour soutenir les « ménages en détresse »
©Jean Luc Flemal

"Les crises se succèdent pour la population wallonne et les mesures visant l’accès à l’énergie se succèdent à un rythme effréné?", constate l’UVCW. "Décidées dans l’urgence et souvent annoncées bien avant d’être effectives, ces mesures, bien que nécessaires, rendent les démarches d’accès à l’énergie particulièrement complexes et parfois frustrantes, tant pour les équipes des CPAS que pour les bénéficiaires."

Au vu de la situation, la fédération regroupant 262 CPAS réclame des mesures concertées entre les différents niveaux de pouvoir et anticipées. "La crise énergétique est loin d’être terminée. Les décisions doivent être prises sur la durée, surtout à l’approche des rigueurs de l’hiver", estime l’UVCW.

"Les mesures doivent également être accessibles (en regard de la fracture numérique, mais également des modalités d’octroi) pour éliminer le non-recours aux droits", poursuit-elle. Et les aides doivent porter sur "l’ensemble des combustibles utilisés par la population". 

Par ailleurs, alors que la classe moyenne souffre elle aussi, la création d’un tarif social intermédiaire "serait une aide non négligeable" pour une partie de cette classe moyenne, avance encore la fédération. 

En outre, l’UVCW rappelle la nécessité de simplifier les dispositifs et de renforcer les équipes dans les CPAS.