COP27 : Zuhal Demir ne se rendra pas non plus à la conférence climatique de 2023

La ministre flamande de l’Environnement, Zuhal Demir, ne se rendra pas l’an prochain à Dubaï pour la Conférence sur le climat, a-t-elle fait savoir ce mercredi au parlement flamand en réponse à une question d’un député VB.

La ministre N-VA a déjà renoncé à participer à la COP en cours en Egypte. À l’appui de sa décision, elle a invoqué le manque d’attention portée aux droits de l’homme durant la conférence. Aujourd’hui, elle met en avant le peu d’intérêt que représenterait pour elle ce déplacement aux Émirats Arabes Unis. 

"Etant donné que je ne suis pas présidente de la Conférence nationale climat l’an prochain et que je ne serai pas la porte-parole de la Belgique au Conseil européen de l’environnement, je n’aurai pas de tâches formelles à accomplir durant la COP", a-t-elle expliqué. "La force d’une bonne politique climatique ne se mesure pas, heureusement, au nombre de mains que l’on serre dans le désert mais à la politique que l’on mène".

La Coalition pour le climat a dit prendre acte de la décision de la ministre flamande. "Serrer des mains dans le désert ne fait peut-être pas avancer l’agenda climatique mais se mettre la tête dans le sable encore moins", a souligné la vice-présidente, Zanna Vanrenterghem. "Nous insistons encore une fois sur l’importance d’une participation constructive à la table des négociations. Nous attendons de la Flandre qu’elle commence à respecter l’Accord de Paris en augmentant ses objectifs de réduction d’émission et en coopérant de façon constructive à un Plan National Energie Climat (PNEC) ambitieux et cohérent."