Le prix de location des terres labourées en Belgique a augmenté d’un tiers en dix ans

Statbel le confirme : le prix de location des terres labourées en Belgique a augmenté d’un tiers en dix ans.

 En 2021, un agriculteur belge devait débourser en moyenne 322€ par hectares pour les terres labourées.
En 2021, un agriculteur belge devait débourser en moyenne 322€ par hectares pour les terres labourées. ©EdA (Illustration)

Le prix des fermages (montant que le locataire verse annuellement au propriétaire pour l’utilisation de ses terres à des fins agricoles, NDLR) de terres labourées a augmenté de 33% entre 2011 et 2021, ressort-il des chiffres publiés ce jeudi par l’office statistique belge, Statbel. Le prix de location des prairies a, lui, bondi de 21%.

Ainsi, en 2021, un agriculteur belge devait débourser en moyenne 322€ par hectares pour les terres labourées et 280€/ha pour les prairies.

L’augmentation des fermages est plus notable en Flandre où les prix des terres labourées et des prairies ont respectivement augmenté de 41 et 25% pour atteindre 410€/ha pour les premières et 340€/ha pour les secondes. La hausse est plus faible en Région wallonne. Le prix des terres labourées s’établissait à 250€/ha (+23% depuis 2011) et celui des prairies à 230€/ha (+15%).

Au niveau provincial, c’est la Flandre occidentale qui affiche les prix les plus élevés avec en moyenne 490€/ha pour les terres labourées et 418€/ha pour des prairies. À l’inverse, les fermages sont au plus bas dans la province de Luxembourg avec respectivement 194€/ha pour les terres labourées et 176€/ha pour les prairies.