Grève générale : incompréhension des patrons wallons face à la grève générale

Les patrons wallons ne cachent pas leur incompréhension face à la grève interprofessionnelle organisée mercredi par les syndicats CSC et FGTB contre la flambée des prix de l’énergie et la norme salariale.

Grève générale : incompréhension des patrons wallons face à la grève générale
©Photo News

Pour l’Union wallonne des entreprises (Uwe), les entreprises, "victimes elles aussi de la crise énergétique", sont "des cibles illégitimes de la grève".

L’organisation patronale dit avoir de la "compréhension par rapport à la situation difficile que vivent les ménages, et singulièrement les plus précarisés". Elle souligne que les entreprises contribuent à la qualité de vie, "notamment en donnant de l’emploi à près de 800.000 personnes en Wallonie et en créant de la valeur, à la source du financement de tous nos besoins collectifs".

"La difficulté majeure des entreprises aujourd’hui est de continuer à produire, à maintenir l’emploi, à créer de la valeur, voire à subsister, alors qu’elles sont elles-mêmes confrontées à ces hausses de coût (travail, énergie, matières?.) et ce, dans un environnement où d’autres, en Europe et dans le monde, ne font pas face à ces mêmes contraintes", insiste l’administrateur délégué de l’UWE, Olivier de Wasseige.