L’entreprise pharmaceutique Galapagos va supprimer 200 postes en Europe

La compagnie pharmaceutique belgo-néerlandaise Galapagos va supprimer 200 postes au sein de ses bureaux européens, a-t-elle annoncé jeudi soir. Cette décision fait suite à une nouvelle stratégie dévoilée par l’entreprise.

L’entreprise pharmaceutique Galapagos va supprimer 200 postes en Europe
©BELGA/AFP

Cette démarche vise à "accélérer la croissance et la création de valeur en remodelant notre façon d’innover et de fonctionner", a déclaré le PDG Paul Stoffels dans un communiqué de presse. "Nous voulons ainsi créer un espace pour réinvestir dans de nouvelles capacités et de nouveaux programmes dans notre division oncologique. C’est une décision difficile mais nécessaire, et nous suivrons toutes les procédures applicables tout en respectant notre personnel."

Galapagos compte 1.357 travailleurs, dont 563 en Belgique. Le communiqué publié jeudi soir ne précise pas les sites concernés par cette restructuration. L’entreprise compte également des implantations dans une dizaine de pays européens et aux États-Unis.