Le marché de l’occasion toujours en baisse, contrairement aux véhicules neufs

Le marché du véhicule d’occasion a poursuivi son déclin au mois d’octobre avec un recul de 8,8% comparé au même mois en 2021. Sur les dix premiers mois de 2022, le marché a connu une chute de 10,8%, ressort-il des chiffres de la fédération du secteur, Traxio, publiés jeudi.

Le marché de l’occasion toujours en baisse, contrairement aux véhicules neufs
©Richard Villalon - stock.adobe.c

Au total, 53.192 véhicules d’occasion ont été immatriculés en octobre, soit un recul de 5.165 unités par rapport à octobre 2021. Sur l’ensemble des dix premiers mois de l’année, on comptabilise 62.260 immatriculations en moins qu’en 2021. "La confiance des consommateurs demeure faible en raison de l’augmentation du coût de la vie, de la crise énergétique et du risque sécuritaire à l’Est", explique Filip Rylant, porte-parole de Traxio. "La pénurie d’occasions récentes dont le kilométrage est faible vient encore aggraver la situation de sorte que les prix restent élevés dans ce segment."

Concernant les véhicules neufs, les nouvelles sont meilleures. Le marché connait une augmentation pour le troisième mois consécutif. En octobre, 30.451 véhicules neufs ont été immatriculés, soit une augmentation de 21,6% par rapport à octobre 2021. Sur les dix premiers mois de l’année, les chiffres restent toutefois dans le rouge avec -7,9%. "La tendance favorable des véhicules neufs peut s’expliquer par le fait que certaines marques parviennent à livrer plus facilement depuis l’été. Reste à voir si cette tendance à la hausse se maintiendra au cours des prochains mois", ajoute Filip Rylant.

Volkswagen et BMW restent en tête des marques de voitures de particuliers d’occasion les plus vendues en octobre devant respectivement Opel, Mercedes et Peugeot. Les modèles les plus populaires sont la VW Golf (2.321 unités) et la VW Polo (1.859), suivies de l’Opel Corsa (1.557), de la Ford Fiesta (1.276) et de la BMW série 3 (1.262).