Crise de l’énergie : Unilin obligé de fermer son usine pendant 3 semaines, un milier de travailleurs en chômage temporaire

Unilin arrêtera la production de revêtement de sol stratifié à Wielsbeke en Flandre occidentale pendant trois semaines pendant les vacances d’automne et de Noël.

 Illustration
Illustration ©BELGA

Un millier de travailleurs seront temporairement mis au chômage, rapporte mardi le journal De Tijd.

L’usine de Wielsbeke, où sont produits les revêtements de sol  QuickStep, emploie 1.100 personnes. "Un millier de personnes seront temporairement mises au chômage en raison de la crise de l’énergie. Elles conserveront 70% de leur salaire normal", a expliqué le porte-parole Sander Laridon.

Unilin, la division européenne du géant américain du revêtement de sol Mohawk, voit ses panneaux isolants se vendre toujours aussi bien. La demande de parquets, de revêtements stratifiés et de sols en vinyle, en revanche, a chuté de 20 à 30%, selon les chiffres du troisième trimestre. Dans le même temps, les prix des matières premières et de l’énergie ont grimpé en flèche. "Ils ont augmenté de 300 à 400%", ajoute Sander Laridon.