Des heures supplémentaires « invisibles »

Pour nombre de travailleurs, les heures supplémentaires sont légion.

Maude DESTRAY
Young Businesswoman Working At Office With Stack Of Folders On Desk
Young Businesswoman Working At Office With Stack Of Folders On Desk ©stock.adobe.com 

Faut-il enregistrer les heures supplémentaires que l’on preste ? Une majorité des travailleurs y seraient favorables. De nombreuses personnes n’ont pas conscience de la charge additionnelle qu’elles s’imposent. Idem pour leur manager. D’après le spécialiste de la gestion du temps et du personnel, Protime, cette pratique permettrait d’avoir une meilleure vue du travail réalisé et ainsi de rétablir un équilibre entre vie professionnelle et vie privée.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.