Accord sur le budget 2023 : voici les mesures annoncées par le gouvernement wallon

Les résultats du conclave budgétaire wallon portant sur l’initial 2023 ont été présentés ce vendredi après-midi à Namur.

Belga
 Malgré un solde brut à financer de 3,1 milliards, la Wallonie veut faire face à la crise.
Malgré un solde brut à financer de 3,1 milliards, la Wallonie veut faire face à la crise. ©Photo News

On s’attendait à beaucoup de chiffres; on aura surtout eu droit à un catalogue de mesures sur lesquelles l’exécutif s’est entendu pour faire face à la crise énergétique tout en maintenant de la rigueur afin d’assurer la soutenabilité de la dette.

Parmi ces mesures, on retiendra, entre autres, la volonté de faire contribuer les GRD et les grands producteurs d’énergie renouvelable à la diminution des factures des ménages; des aides directes aux indépendants et aux PME; la non-indexation des loyers pour les habitations mal isolées; une enveloppe de 95 millions pour l’indexation des APE; le maintien de l’indexation des allocations familiales ou encore une réduction de 8% des indemnités ministérielles. "Au total, le gouvernement mobilise plus de 3 milliards d’euros pour faire face à cette crise", a souligné le ministre-président régional, Elio Di Rupo.

En termes de chiffres, tout de même, le solde brut à financer s’élève désormais à 3,141 milliards d’euros, en nette amélioration par rapport aux 4,135 milliards de l’initial 2022. Le solde de financement sec, lui, atteint 2,576 milliards, contre 3,014 milliards un an plus tôt. Quant à la trajectoire budgétaire régionale hors dépenses exceptionnelles - dont la liste s’accroit d’années en années puisqu’elles incluent désormais la relance, les dépenses liées au covid, aux inondations mais aussi à la guerre en Ukraine et à la crise énergétique - elle enregistre "un résultat nettement meilleur que celui prévu dans l’accord de gouvernement", avec un déficit public de 111 millions d’euros alors que l’objectif initial tablait sur un montant de 274 millions, s’est félicité Elio Di Rupo.

« Des économies structurelles de l’ordre de 250 millions d’euros ont également été réalisées et s’ajoutent aux 150 millions de 2022, ce qui représente dès lors un effort cumulatif de 400 milions d’euros », a ajouté le ministre régional du Budget, Adrien Dolimont.

+ DÉCRYPTAGE | Facture énergie: 3 milliards mobilisés par le gouvernement wallon