Foyer de grippe aviaire décelé dans une exploitation avicole en Flandre occidentale

Une zone de protection de 3 km et une zone de surveillance de 10 km ont été établies autour du foyer de contamination.

Belga
 (photo prétexte)
(photo prétexte) ©ÉdA

Un foyer de grippe aviaire de type H5 a été constaté dans une exploitation avicole dans la commune de Wingene, près de Tielt, en Flandre occidentale, a annoncé l’Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire (Afsca).

Les zones de protection et de surveillance recoupent en partie celles qui ont déjà été délimitées après la découverte d’une autre contamination à Beernem, précise l’agence.

Dans ces zones, des mesures de biosécurité strictes sont imposées. Afin d’éviter toute autre propagation du virus, les volailles et oiseaux encore présents ont été euthanasiés. Toute personne détectant des signes de maladie parmi leurs volailles ou oiseaux doit consulter un vétérinaire.

L’Afsca rappelle à tous les éleveurs de volailles et aux détenteurs particuliers belges que le virus de la grippe aviaire circule de plus en plus parmi les oiseaux sauvages. Le nombre de cas confirmés chez ces oiseaux a fortement augmenté au cours des deux dernières semaines. Dès lors, le risque de contamination des volailles par cette grippe suite à des contacts avec les oiseaux sauvages, augmente. L’Afsca s’attend à une forte saison de grippe aviaire en raison de la situation des oiseaux sauvages.

Le ministre de l’agriculture David Clarinval a donc décidé de réintroduire l’obligation de protection (soit en gardant les animaux à l’intérieur, soit en les plaçant sous des filets) pour toutes les exploitations avicoles enregistrées. Cette mesure prendra effet à partir du mercredi 5 octobre 2022. Bien entendu, tout autre détenteur qui le souhaite, peut protéger ses animaux dès maintenant, précise l’Afsca.