Disparition de la Belge Natacha de Crombrugghe au Pérou : la femme dont le corps a été retrouvé n’aurait pas été assassinée

Des analyses ADN sont toujours en cours au Pérou pour déterminer si le corps sans vie retrouvé est celui de la Belge Natacha de Crombrugghe, disparue en janvier 2022. Mais, selon les autorités locales, la femme dont le cadavre a été découvert n’aurait pas été assassinée.

Th.L.
 Le corps sans vie retrouvé est-il celui de la jeune Belge portée disparue depuis janvier dernier?
Le corps sans vie retrouvé est-il celui de la jeune Belge portée disparue depuis janvier dernier? ©D.R.

C’est le journal " El popular " qui l’annonce ce dimance 2 octobre 2022 sur son site Internet. La jeune femme dont le corps sans vie a été découvert il y a une dizaine de jours dans la rivière Colca, à Caylloma, serait décédée des suites d’une chute, elle n’aurait donc pas été assassinée, selon les autorités judiciaires locales. Si des vêtements ni d’autres objets n’ont pas été découverts, c’est parce que le débit de la rivière a tendance à les emporter.

"Les restes osseux montrent que la femme retrouvée n’a pas été assassinée", a précisé un responsable. Les autorités péruviennes ont longtemps supposé que la femme en question était Natacha de Crombrugghe, mais il n’y a pas encore de certitude à ce sujet.

Depuis maintenant huit mois, la Belgique s’inquiète du sort de l’une de ses compatriotes. Natacha de Crombrugghe, une Bruxelloise de 28 ans, n’a plus donné signe de vie depuis le lundi 24 janvier 2022, où elle a été aperçue vers 5 heures du matin en train de quitter l’hôtel La Estancia à Cabanaconde (Pérou) dans le but d’aller visiter le canyon de Colca, en laissant son sac à dos dans sa chambre.