Budget fédéral: De Croo ne s’avance pas sur le bétonnage du tarif social et la baisse de TVA

Le Premier ministre, Alexander De Croo, s’est montré prudent dimanche sur le plateau de la VRT à propos d’un bétonnage pour plusieurs années de la baisse de la TVA sur le gaz et l’électricité ainsi que du tarif social élargi.

Belga
Alexander de Croo
Alexander de Croo ©AFP

Il veut éviter de charger le budget en préparation de mesures structurelles.

Le Premier ministre a commencé à 8h30 les traditionnels entretiens bilatéraux avec ses vice-Premiers ministres en vue d’élaborer le budget 2023. Il est attendu à la Chambre le 11 octobre pour le discours de politique générale et, quatre jours plus tard, il doit transmettre à la Commission européenne l’épure budgétaire de l’an prochain. Or, le comité de monitoring a mis en garde jeudi: le déficit budgétaire belge continue à se creuser et pourrait atteindre, l’an prochain, 4% du PIB, à 23 milliards d’euros,

Interrogé dans plusieurs médias, le président du PS, Paul Magnette, a plaidé en faveur d’un maintien de la baisse à 6% de la TVA sur le gaz et l’électricité, et du tarif social élargi jusqu’à la fin 2023, voire fin 2024. 

Interrogée par VTM, la vice-Première ministre Groen, Petra De Sutter, s’est aussi prononcée en faveur d’une prolongation structurelle du tarif social élargi. "C’est une illusion de penser que les prix se normaliseront à court terme", a-t-elle fait remarquer.

Ces mesures courent pour le moment jusqu’à la fin mars, a rappelé M. De Croo, en plus de l’intervention de 200 euros en novembre et décembre. Le Premier ministre regarde vers l’Europe pour attaquer le mal de la flambée des prix à la racine. Il défend des mesures ponctuelles face à la crise mais pour ce qui est d’un impact structurel, il se montre réservé.

Le président de Vooruit, Conner Rousseau, a quant à lui rappelé que son parti défendait toujours une baisse de la TVA à 6%. Il estime par contre nécessaire de réformer le tarif social qui s’applique de manière binaire pour couvrir un plus grand nombre de personnes, même si l’aide est d’une ampleur différente.