Grogne des policiers dans les aéroports: «Le préavis de grève est activé», affirme Eddy Quaino de la CGSP

Face aux mesures d’économie à la police aéronautique, les syndicats rencontraient ce lundi les représentants de la direction et de la ministre Verlinden dans le cadre d’un comité de négociation des services de police. Une négociation « tendue » selon Eddy Quaino, permanent CGSP police, qui nous affirme que « le préavis de grève pour tous les aéroports est activé » 

Guillaume Barkhuysen
 Eddy Quaino de la CGSP l’affirme: les policiers devraient se croiser les bras dans tous les aéroports dès ce vendredI.
Eddy Quaino de la CGSP l’affirme: les policiers devraient se croiser les bras dans tous les aéroports dès ce vendredI.

Il y a une dizaine de jours, l’ensemble des syndicats policiers – soit le SLFP, le SNPS, la CSC et la CGSP – déposaient un préavis de grève avec des actions qui pourraient intervenir dès le vendredi 26 août dans les aéroports. Motif: la réduction de la capacité opérationnelle de la police aéronautique sur les sites de Bierset et d’Ostende.

Les syndicats demandent le retrait immédiat de cette décision mais aussi un état des lieux des effectifs dans les différents aéroports. Ils réclament aussi un plan d’actions pour remédier au déficit.

Négociations tendues

Ce lundi matin, un comité de négociation des services de police s’est réuni. Or, les discussions entre syndicats et membres de la direction de la police seraient très compliquées: "La négociation a été très tendue", nous explique Eddy Quaino. "Le préavis de grève est activé dès le 26 août pour tous les aéroports."

Pour rappel, Eddy Quaino de la CGSP dénonce un vrai malaise au sein de la police aéronautique, perceptible à tous les niveaux.

Le SNPS, l ui, a décidé de faire monter la pression en menaçant d’envoyer un message clair à la FIA  : " Nous expliquerons à la FIA qu’on ne peut pas protéger les pilotes de F1 "