Travailler en Flandre, l’avenir des Wallons? «Je préfère qu’un Wallon se déplace en Flandre que de rester chômeur»

15 % des salariés belges travaillent dans une région différente de celle où ils vivent. La tendance est particulièrement marquée à Bruxelles. La Flandre suit le mouvement. Pour la Wallonie, l’exode peut être profitable. Explications.

 Image d’illustration
Image d’illustration ©Goodpics - stock.adobe.com

Dans une récente étude, l’Institut pour un Développement Durable (IDD) s’est intéressé à la mobilité interrégionale des travailleurs salariés. Comprenez par là: la localisation de votre lieu de travail par rapport à votre habitation.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...