Salmonelle: Barry Callebaut va détruire plusieurs centaines de tonnes de chocolat

Barry Callebaut va détruire, dès lundi, plusieurs centaines de tonnes de chocolat que le chocolatier ne peut plus utiliser après la découverte de salmonelle dans son usine de Wieze, en Flandre orientale, a indiqué dimanche le porte-parole du groupe, Korneel Warlop.

Belga
 Barry Callebaut va détruire, dès lundi, plusieurs centaines de tonnes de chocolat que le chocolatier ne peut plus utiliser après la découverte de salmonelle dans son usine de Wieze
Barry Callebaut va détruire, dès lundi, plusieurs centaines de tonnes de chocolat que le chocolatier ne peut plus utiliser après la découverte de salmonelle dans son usine de Wieze ©Photo News

Une trentaine de camions seront affrétés afin de transporter le chocolat contaminé. Il devra également être évacué des cuves et des lignes de production de l’usine avant que ces dernières ne soient relancées. Avant d’être détruit, le chocolat sera transformé en blocs de cinq kilos.

Ce processus de destruction aura lieu en Belgique où sera également acheminé le chocolat qui avait déjà été livré à d’autres entreprises alimentaires. Des accords ont été passés à ce sujet avec l’Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire et les assureurs.

La direction de l’usine de Wieze a également conclu des accords avec les syndicats pour qu’un règlement de travail spécial soit mis en place en l’absence, pour l’instant, de chômage technique pour les 600 employés de l’entreprise flamande.

On ignore actuellement quand cette dernière pourra retrouver un fonctionnement normal, une enquête étant notamment en cours afin de déterminer l’origine de la contamination. Dans tous les cas, l’usine ne redémarrera pas avant d’avoir obtenu le feu vert de l’Afsca.

Enfin, malgré l’impact important de cette crise, il n’y a pas de menace immédiate de pénurie, a affirmé le porte-parole. "La plupart de nos clients ont encore un stock de trois à quatre semaines. Après, tout dépendra de la vitesse à laquelle nous pourrons redémarrer", a-t-il indiqué.