Frank Vandenbroucke sur la remontée des contaminations au Covid-19 :«Pas de mesure généralisée à ce stade»

Face à la remontée des contaminations de coronavirus en Belgique, le ministre de la Santé s’est exprimé sur la situation. Pas de mesure généralisée à ce stade, mais le gouvernement « suit les chiffres de tout près ».

La Rédaction de L'Avenir
 Sur la semaine précédente, les contaminations au coronavirus sont en hausse de 38%
Sur la semaine précédente, les contaminations au coronavirus sont en hausse de 38% ©BELGA

En France, face à la recrudescence des cas, la ministre de la Santé Brigitte Bourguignon a demandé aux citoyens de " remettre le masque dans les transports " .

Qu’en est-il en Belgique où les contaminations repartent aussi à la hausse ? Le ministre de la Santé Frank Vandenbroucke, qui ne souhaite pas comparer notre pays à la France, a clarifié la position du gouvernement."Une position a été définie vendredi par la CIM santé, sur base d’avis rédigés par le RMG, le RAG et le groupe présidé par Erika Vlieghe qui succède au Gems; nous n’allons pas en changer sans nouvel avis", a-t-il déclaré, interrogé par Sudinfo.

«On ne change donc pas de cap mais on suit les chiffres de tout près»

Frank Vandenbroucke a rappelé l’importance du masque pour protéger les personnes vulnérables. "Pour mémoire, nous demandons aux personnes vulnérables ou qui sont en contact avec des personnes vulnérables, d’être très prudentes. Un exemple: si vous avez des problèmes d’immunité, il est bien conseillé de porter un masque FFP2 dans les transports publics. Par ailleurs, le plus important pour cette catégorie – qui représente 320.000 personnes – est de se faire vacciner une quatrième fois."

"A ce stade, pas de mesure généralisée. On ne change donc pas de cap mais on suit les chiffres de tout près."