Permis de détention d’un animal en Wallonie: une période d’adaptation jusqu’au 30 septembre

Jusqu’au 30 septembre, si une personne se présente sans permis, elle pourra donc tout de même acquérir l’animal souhaité. 

Belga
 Les particuliers souhaitant acquérir un animal en Wallonie auront jusqu’au 1er octobre pour prouver qu’elles n’ont pas été déchues du permis de détention
Les particuliers souhaitant acquérir un animal en Wallonie auront jusqu’au 1er octobre pour prouver qu’elles n’ont pas été déchues du permis de détention ©chendongshan - stock.adobe.com

Les particuliers souhaitant acquérir un animal en Wallonie auront jusqu’au 1er octobre pour prouver qu’ils n’ont pas été déchus du permis de détention nécessaire à partir du 1er juillet, a annoncé vendredi Céline Tellier (Ecolo), la ministre wallonne du Bien-être animal.

Le permis sera bien demandé à toute personne qui souhaite acquérir un animal auprès d’un commerce, d’un refuge ou d’un élevage à partir du 1er juillet. Toutefois, la période d’adaptation a été décidée afin que la mise en œuvre de cette réforme puisse se dérouler dans les meilleures conditions.

Jusqu’au 30 septembre, si une personne se présente sans permis, elle pourra donc tout de même acquérir l’animal souhaité.

Des conditions ont toutefois été définies. L’acquéreur devra apporter la preuve qu’il n’a pas été déchu du droit de détenir un animal au plus tard le 1er octobre. Les commerces, refuges et élevages ont eux l’obligation d’informer les candidats acquéreurs de l’obligation de transmission de l’extrait, délivré par les administrations communales, en portant à leur connaissance l’information officielle présentée par la Région wallonne sur son site web.