Covid: selon une étude, les vaccins auraient «évité près de 20 millions de morts»

C’est la première étude à tenter d’évaluer les décès évités directement et indirectement à la suite de la vaccination contre le Covid-19.

La Rédaction de L'Avenir
 La vaccination contre le Covid-19 pourrait avoir permis d’éviter 19,8 millions de morts en 2021
La vaccination contre le Covid-19 pourrait avoir permis d’éviter 19,8 millions de morts en 2021 ©AFP

D’après une étude publiée dans le très sérieux magazine scientifique " The Lancet Infectious Diseases " , la vaccination contre le Covid-19 pourrait avoir permis d’éviter 19,8 millions de morts en 2021.

L’étude s’est basée sur des données provenant de 185 pays et territoires, du 8 décembre 2020 au 8 décembre 2021. Pour arriver à ce résultat, elle a utilisé les chiffres officiels des morts avec Covid mais aussi le total des décès excédentaires de chaque pays.

Sur base d’un modèle mathématique, elle a calculé l’"excès de mortalité", soit l’écart entre le nombre de personnes décédées (quelle que soit la cause de leur mort, covid ou pas covid) et le nombre de morts qui auraient été attendues, sur base d’une anticipation des données passées.

Ces chiffres ont ensuite été comparés à un scénario hypothétique dans lequel aucun vaccin n’aurait été administré. L’étude a tiré la conclusion que l’introduction d’un vaccin a permis d’éviter près de 20 millions de morts.

Le modèle a tenu compte de la variation des taux de vaccination d’un pays à l’autre, ainsi que des différences dans l’efficacité des vaccins dans chaque pays en fonction des types de vaccins connus pour avoir été principalement utilisés dans ces régions.