Étourdissement avant abattage: la proposition DéFI-Groen-Open Vld rejetée en commission, retour en plénière

La commission de l’environnement du parlement bruxellois a rejeté, par 6 voix contre, 6 pour et 3 abstentions, la proposition d’ordonnance relative à l’abattage sans étourdissement mise sur la table par DéFI, Groen et l’Open Vld, partenaires de la majorité.

Belga
 -
- ©AFP

La proposition reviendra toutefois sur la table en séance plénière le 17 juin, d’abord sous la forme d’un vote sur les conclusions de la commission tendant au rejet de la proposition. Mais en cas de refus de ces conclusions, le débat sur l’ensemble de la proposition sera rouvert en séance, ce qui est loin d’être exclu.

Le vote en commission semble avoir été influencé par le remplacement temporaire de certains commissaires (e.a. Véronique Jamoulle -PS, par Ridouane Chahid; Ingrid Parmentier-Ecolo par John Pitseys; voire Gladys Kazadi par Céline Fremault), la discipline de groupe en l’espèce ne semblant pas de mise partout.

Comme annoncé, le Vlaams Belang a retiré sa proposition pour éviter que le cordon sanitaire à son égard soit invoqué pour ne pas soutenir la proposition d’une partie de la majorité (DéFI-Groen-Open Vld) en faveur de l’interdiction.

En fin de séance, Cieltje Van Achter (N-VA) a également retiré la sienne.

Dès l’entame des échanges, il s’est confirmé que les initiateurs de la proposition DéFI-Groen-Open Vld avaient déposé deux propositions d’amendements.

Le premier est destiné à autoriser l’étourdissement des bovins après la saignée en raison des critiques soulevées au cours des auditions contre l’efficacité des méthodes d’étourdissement préalable réversible sur ces animaux.

Le deuxième vise à remédier au manque de transparence et de traçabilité des produits carnés qui ne permet actuellement pas aux consommateurs de disposer des informations pour faire un choix éclairé sur la viande qu’ils souhaitent consommer.

Les premiers éléments du débat ont permis de constater que les points de vue n’ont que peu évolué au sein de la majorité: quoi qu’il en soit, le PS et Vooruit, membres de la majorité, ne soutiennent pas la proposition de DéFI, de Groen et de l’Open Vld. Idem dans l’opposition pour le PTB.

Par contre, toujours dans l’opposition, le MR, par les voix d’Aurélie Czekalski et Alexia Bertrand, a soutenu le texte qui rejoint, selon elles, la position que le parti a toujours défendue en la matière.

Au sein de la majorité, John Pitseys a confirmé que les membres de son groupe voteraient selon leur conscience en plénière et qu’en commission, lui-même et le président Ecolo Tristan Roberti s’abstiendraient.

Céline Fremault (cdH) s’est abstenue également car, a-t-elle dit, le dossier a été mal mené; il aurait mérité des auditions supplémentaires et plus de temps pour mûrir. En plénière, chaque membre de son groupe sera libre de voter selon sa conscience.