Eva De Bleeker sur les prix de l’énergie: «Les mesures doivent être ciblées et temporaires»

La secrétaire d’État au Budget, Eva De Bleeker, s’est montrée mardi très prudente en commission des Finances de la Chambre à propos des futures mesures de soutien face à la flambée des prix de l’énergie.

Belga
 Eva De Bleeker.
Eva De Bleeker. ©BELGA

La commission examine en ce moment l’ajustement du budget 2022, un exercice marqué par l’incertitude liée à la crise ukrainienne et à une inflation inédite depuis des décennies.

Ces dernières semaines, plusieurs partis ont formulé des propositions reposant sur des mesures structurelles, comme une diminution permanente du taux de TVA sur le gaz et l’électricité. 

Les mesures de soutien en matière énergétique déjà prises par le gouvernement représentent en montant brut 3,1 milliards d’euros.

"Pour moi, les mesures doivent être ciblées et temporaires, et évaluées périodiquement. Je me garde des promesses de toutes sortes sur des mesures de soutien qui ne pourraient être tenues en raison de la situation des finances publiques et de leur faisabilité pratique", a dit la secrétaire d’État.