Grève du secteur public ce mardi 31 mai 2022: les services de bpost perturbés, principalement en Wallonie

La distribution du courrier est perturbée ce mardi 31 mai par la journée d’action nationale dans les services publics, essentiellement en Wallonie.

Belga
 Les centres de tri sont également touchés par la grève, ce qui fait que les perturbations pourraient encore durer les prochains jours, précise bpost.
Les centres de tri sont également touchés par la grève, ce qui fait que les perturbations pourraient encore durer les prochains jours, précise bpost. ©BELGA

L’entreprise postale bpost est perturbée ce mardi en raison de la journée d’action nationale dans les services publics . Une partie du courrier ne peut ainsi pas être distribuée, essentiellement en Wallonie et plus précisément dans les régions de Liège et de Charleroi où des piquets ont été installés, a expliqué une porte-parole.

Les centres de tri sont également touchés par la grève, ce qui fait que les perturbations pourraient encore durer les prochains jours, précise bpost.

"Environ 70% des tournées de journaux ont été assurées" en Wallonie, détaille une porte-parole de bpost. "Pour le courrier, cela tourne autour de 60% mais dans la région de Liège la proportion est bien plus basse", a-t-elle ajouté. En Flandre, par contre, 90% des tournées sont effectuées.

Certains bureaux de poste ont également fermé leurs portes mardi, environ 60% à l’échelle de la Belgique. Ce pourcentage cache toutefois une forte disparité régionale alors que seuls 35% des bureaux bruxellois sont ouverts et jusqu’à 96% des bureaux sont ouverts en Flandre.

La journée d’action nationale risque d’avoir encore des conséquences mercredi, alors qu’il y a "une volonté claire d’agir dans les centres de tri", a souligné la porte-parole. "Toutes les lettres et tous les colis n’arriveront donc pas dans les bureaux de distribution. La livraison de courrier et de colis pourra encore être impactée les prochains jours, même si nous essayons de limiter cela autant que possible." Ce sont les régions de Liège et de Charleroi qui risquent d’être les plus touchées.