De Croo propose de porter les dépenses militaires à 2% du PIB d’ici 2035

Le Premier ministre Alexander De Croo (Open VLD) a proposé, vendredi en comité ministériel restreint (kern), que la Belgique s’engage à porter ses dépenses de défense à 2% de son PIB d’ici 2035 - soit la norme Otan -, contre 1,2% en 2021, écrit La Libre mercredi.

Belga
 Alexander De Croo.
Alexander De Croo. ©BELGA

Selon la trajectoire actuelle de croissance des dépenses militaires, définie par le plan Star de la ministre de la Défense, Ludivine Dedonder (PS), la Belgique atteindra 1,54% en 2030. Cela correspond à 10 milliards d’euros d’investissements militaires en plus et un budget annuel de la Défense passant de 4,4 milliards, en 2022, à 6,9 milliards, en 2030.

De Croo voudrait revoir cette trajectoire. Vendredi, en comité ministériel restreint (kern), il a mis sur la table des hypothèses de travail. Aucun nouvel effort ne serait demandé jusqu’en 2024, fin de la législature. Par contre, les dépenses militaires passeraient à 1,6% en 2030, puis 1,8% en 2033 et 2% en 2035. Cela représenterait au moins 10 milliards d’euros en plus.

D’après La Libre, le MR et l’Open VLD ont laissé entendre qu’ils soutiennent la trajectoire proposée. Ecolo et Groen y sont opposés, tandis que le PS, Vooruit et le CD&V sont pour le moment non alignés.