Un avion volant vers Liège intercepté par des F-16 belges après une fausse alerte à la bombe

Une fausse alerte à la bombe est survenue dans un avion-cargo en provenance de Hangzhou et qui avait pour destination Liege Airport, a indiqué à Belga Christian Delcourt, porte-parole de l’aéroport de Liège.

Belga
 (photo d’illustration)
(photo d’illustration) ©BELGA

L’appareil a été escorté depuis les Pays-Bas par deux F-16 belges.

Deux F-16 belges ont été alertés, mardi soir, par le contrôle de combat aérien néerlandais, et se sont dirigés vers un avion-cargo civil au-dessus des Pays-Bas, afin de l’escorter jusqu’à Liège, sa destination finale, explique la Défense dans un communiqué.

Un avion-cargo civil de la compagnie Air China Cargo a été intercepté par deux F-16 de l’armée belge mardi soir au-dessus des Pays-Bas. Le Boeing 777 présentait une menace d’alerte à la bombe, ajoute le porte-parole de Liege Airport.

L’avion a atterri peu après 20h00 à l’aéroport de Liège sans le moindre problème. Plusieurs hangars de l’aéroport liégeois ont été évacués avant l’atterrissage.

D’après le porte-parole de Liege Airport, l’alerte avait été donnée par la compagnie de l’avion à la suite de rumeurs de menaces sur d’autres avions chinois sur les réseaux sociaux.

"Les autorités fédérales sur place mènent une enquête plus approfondie sur l’avion", précise la Défense.

Les F-16 ont volé au-dessus des Pays-Bas en supersonique, plus vite que le son, précise la Défense, ce qui a pu donner lieu à un bruit sourd.