Pierre Vercauteren sur le cordon sanitaire: «Les extrêmes sont banalisés au nord du pays, côté wallon, il y a un refus»

En débattant avec le président du Vlaams Belang Tom Van Grieken sur la VRT, Georges-Louis Bouchez a remis en avant la question du cordon sanitaire en Belgique francophone. Banalisé en Flandre, le débat avec l’extrémisme reste encore bien tabou en Wallonie.

Cédric Jacqmin
 En débattant avec le président du Vlaams Belang Tom Van Grieken sur la VRT, Georges-Louis Bouchez a remis en avant la question du cordon sanitaire en Belgique francophone
En débattant avec le président du Vlaams Belang Tom Van Grieken sur la VRT, Georges-Louis Bouchez a remis en avant la question du cordon sanitaire en Belgique francophone ©BELGA

Ce jeudi 21 avril, Georges-Louis Bouchez était invité dans l’émission « Ter Zake », sur la VRT. Pendant près d’une demi-heure, le président du Mouvement réformateur (MR) a débattu avec Tom Van Grieken, le leader du Vlaams Belang, parti d’extrême droite flamand. Les deux présidents de parti étaient conviés à s’exprimer sur le débat entre Emmanuel Macron et Marine Le Pen diffusé la veille, à la télévision française.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...