La croissance wallonne devrait atteindre 2,5% en 2022

La croissance wallonne devrait résister cette année et s’élever à 2,5% grâce à l’élan de la reprise post-Covid, prévoit l’Institut wallon de l’évaluation, de la prospective et de la statistique (Iweps).

La Rédaction de L'Avenir
La croissance wallonne devrait atteindre 2,5% en 2022
©rangizzz - Fotolia

C’est toutefois moins que les 4% estimés lors des dernières prévisions de l’institut en novembre dernier.

Le processus de reprise économique est ralenti à cause de l’invasion russe en Ukraine qui a entraîné une forte poussée inflationniste et de nouvelles contraintes sur les chaînes d’approvisionnement internationales. L’Iweps souligne néanmoins les "fondamentaux solides" de la Wallonie au moment d’affronter ce nouveau choc avec notamment un taux d’épargne des ménages élevé et un marché du travail "très résilient".

L’institut rappelle toutefois que ces prévisions s’accompagnent d’une incertitude inhabituellement élevée et que l’impact du conflit sur l’économie wallonne reste incertain. Ses répercussions concerneront la flambée des prix de l’énergie et des matières premières induisant une inflation générale des prix, de nouvelles perturbations des chaînes de valeur en partie dues aux sanctions imposées à la Russie et l’incertitude affectant négativement l’investissement des entreprises ainsi que la consommation privée.

Selon les prévisions de l’Iweps, les rythmes de croissance du PIB à un an d’écart devraient sensiblement fléchir en cours d’année et la croissance de l’emploi devrait également s’affaiblir au deuxième semestre, sous l’effet du ralentissement de l’activité. Elle atteindra cependant encore 1,3% en 2022, soit une progression 17.100 unités.