Interdiction de RT et Sputnik : "C’est contre-productif"

Fini la diffusion en UE des médias d’État russes RT et Sputnik. La Fédération européenne des journalistes s’inquiète de l’impact sur la liberté de la presse en Europe.

Caroline Fixelles
Interdiction de RT et Sputnik : "C’est contre-productif"
Accusés d’être des instruments de «désinformation» de Moscou dans sa guerre contre l’Ukraine, les médias russes RT et Sputnik sont officiellement bannis de l’Union européenne. ©Photo News

Mardi, les 27 États membres de l'UE ont donné leur accord pour interdire la diffusion de deux médias d'état russes, RT (anciennement Russia Today) et Sputnik. Et ce, "pour interdire dans l'UE la machine médiatique du Kremlin. Les médias d'État Russia Today et Sputnik, ainsi que leurs filiales, ne pourront plus diffuser leurs mensonges pour justifier la guerre de Poutine et semer la division dans notre Union. Nous développons donc des outils pour interdire leur désinformation toxique et nuisible en Europe", justifiait Ursula von der Leyen, présidente de la Commission européenne.