GSM au volant: voilà ce qui change à partir de ce jeudi 3 mars

La nouvelle réglementation concernant l’usage du GSM au volant, votée en janvier dernier, entre en vigueur ce jeudi. Voici ce qui change.

GSM au volant: voilà ce qui change à partir de ce jeudi 3 mars
Image d’illustration. ©EdA - Jacques Duchateau

L’infraction passera du deuxième au troisième degré, soit de 116 à 174 euros. On pourra vous verbaliser dès qu’un appareil électronique est manipulé par un automobiliste, sauf si le véhicule est à l’arrêt ou en stationnement. Jusqu’ici, seul le téléphone portable était visé et il devait être utilisé et tenu en main, pour que le conducteur soit verbalisé.

Selon Benoit Godart, porte-parole de Vias, le changement était devenu nécessaire. Le dernier article du code de la route concernant l’utilisation du GSM datait du début des années 2000. "À ce moment-là, tout le monde avait un bête GSM. Aujourd’hui tout le monde a un smartphone et fait bien d’autres choses que de téléphoner au volant. On a constaté pas mal de gens qui allaient sur les réseaux sociaux ou qui continuaient de lire leurs mails au volant donc il a fallu s’adapter pour étendre la définition qui était beaucoup trop restrictive", a-t-il expliqué au micro de la RTBF.

Voilà qui a le mérite d’être clair.