La Sofico rappelle aux automobilistes de lever le pied à proximité d’un chantier

À l’approche du printemps et avec lui, le retour de nombreux chantiers sur les routes, la Société wallonne de financement complémentaire des infrastructures (Sofico) mène durant tout le mois de mars une nouvelle campagne de prévention routière.

La Sofico rappelle aux automobilistes de lever le pied à proximité d’un chantier

Sous le slogan "Choisir de ralentir", elle rappelle aux automobilistes d’appuyer sur la pédale de frein à proximité d’une zone de travaux alors que 67% d’entre eux concèdent "oublier de ralentir".

Près de 7 Belges sur 10 (67%) reconnaissent "oublier de ralentir à proximité d’une zone de travaux", selon le dernier Baromètre européen de la conduite responsable mené par la Fondation Vinci Autoroutes et l’Institut Ipsos.

Or, chaque année, plus de 100 accidents, dont cinq décès, sont recensés sur les autoroutes wallonnes, à hauteur d’un chantier.

"Chaque semaine, sur les autoroutes belges, deux camions absorbeurs de chocs sont endommagés à la suite d’un accident de circulation. Ces camions tampons accompagnent des chantiers de courte durée (3 heures maximum) parfois mobiles et protègent comme de véritables boucliers les ouvriers qui travaillent parfois à cent mètres seulement", fait remarquer la Sofico.

C’est pourquoi elle a décidé d’"interpeller et de responsabiliser" les usagers durant le mois de mars, en rappelant à chacun qu’au-delà du respect d’une obligation légale, "poser le choix de ralentir, c’est choisir de sauver des vies".

Le visuel de la campagne de la Sofico met en scène un chantier de courte durée et son camion tampon, qui, depuis le 1er mars 2021, s’accompagnent d’une limitation de la vitesse maximale à 90 km/h.

Des affiches seront apposées sur quelque 300 panneaux bordant les autoroutes et principales nationales de Wallonie.

La campagne se déclinera également en vidéo sur les réseaux sociaux afin de mieux "faire prendre conscience aux usagers des dangers encourus par les ouvriers".

Pendant le tournage de la vidéo, qui a duré 40 minutes, "1.191 véhicules ont été contrôlés. Malgré la visibilité des équipes, près de 30% étaient au-dessus de la limite autorisée de 90km/h. Un véhicule a même été enregistré à 140 km/h", indique la Sofico, qui met doublement en garde contre les chantiers de courte durée "susceptibles de surprendre les usagers et nécessitant une vigilance accrue".

"La Sofico et mon administration portent une attention particulière à l’entretien et à la rénovation du réseau. (...) Il faut penser à toutes les personnes qui œuvrent à notre sécurité et à notre mobilité. Il est absolument impératif de lever le pied lors du passage à côté de ces chantiers", insiste le ministre wallon en charge de la Mobilité et des Infrastructures, Philippe Henry, cité dans le communiqué.

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.