L’interdiction de vendre du gaz hilarant aux mineurs entre en vigueur

Outre l’interdiction de vendre du gaz hilarant aux mineurs, une mention indiquant la dangerosité du protoxyde d’azote devra également être apposée sur chaque contenant de cartouches métalliques.

L’interdiction de vendre du gaz hilarant aux mineurs entre en vigueur

La loi visant à interdire la vente de capsules de protoxyde d’azote aux mineurs d’âge, également appelé "gaz hilarant", entre en vigueur ce mercredi, annonce le groupe MR à la Chambre, à l’origine de la proposition. La vente en ligne est également interdite.

Cette loi, approuvée à l’unanimité l’année dernière, ne devait entrer en vigueur qu’un an après sa publication au Moniteur belge, afin de laisser le temps aux commerçants de s’adapter. Cette publication avait eu lieu le 23 février 2021.

Outre l’interdiction de vente aux mineurs, une mention indiquant la dangerosité du protoxyde d’azote devra également être apposée sur chaque contenant de cartouches métalliques.

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.