Congo: la Belgique assume son passé de voleur

Un inventaire de 84 000 objets provenant du Congo et stocké à l’Africa Museum a été remis au premier ministre RDC dans la perspective de restituer des objets d’art volés pendant la période coloniale.

Emmanuel Huet
Congo: la Belgique assume son passé de voleur
L’Africa Museum a entamé l’analyse des origines de ses pièces provenant du Congo afin d’en établir l’origine licite ou pas. ©Photo News

Sous Léopold II et pendant la période coloniale, des cargaisons d’objets d’art provenant du Congo sont arrivées en Belgique de manière illicite. Ces objets ont fait la richesse de collections privées mais aussi une partie de la vitrine de l’Africa Museum de Tervueren. Déjà sous l’ancien gouvernement fédéral, une dynamique avait été amorcée pour restituer ces objets acquis de manière illicite aux Congolais.