Avis de tempête: "mais que fait le centre régional de crise?", s’interroge le cdH

"Que fait le centre régional de crise wallon" alors que des vents dépassant les 100 kilomètres heure risquent de balayer la Belgique demain/vendredi après-midi?, s’interroge jeudi le cdH.

Avis de tempête: "mais que fait le centre régional de crise?", s’interroge le cdH

Selon l'IRM, la tempête Eunice - "peut-être la pire tempête en 30 ans" - pourrait s'accompagner de très fortes rafales de vents, principalement au littoral mais aussi au sud du pays. "L'IRM tire la sonnette d'alarme depuis quelques heures. C'est le moment de s'assurer que tous les citoyens sont bien informés. Or, je ne vois que très peu, voire carrément aucun message du centre régional de crise wallon", souligne le chef de file des humanistes au parlement wallon, François Desquesnes.

"Nous devons veiller à ce que les services compétents soient sur le qui-vive et que les autorités locales soient prêtes. Mais que ce soit pour les inondations ou les tempêtes, on sent que la culture du risque et de l’alerte, ce n’est pas encore acquis en Wallonie", ajoute-t-il. "A l’heure où les risques sont multiples, nous devons être plus vigilants. Ce sera aussi sans doute l’une des conclusions de la commission d’enquête parlementaire sur les inondations", estime enfin le député cdH.

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.