Légère augmentation du nombre de plaintes sur la sécurité alimentaire en 2021

Près de 4.000 plaintes concernant la sécurité alimentaire ont été introduites auprès de l’Afsca en 2021, indique l’Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire ce vendredi.

Légère augmentation du nombre de plaintes sur la sécurité alimentaire en 2021

Le nombre de plaintes avait fortement baissé en 2020 à la suite de la fermeture de l’horeca. Les plaintes enregistrées en 2021 sont moins nombreuses qu’en 2019, soit avant la crise sanitaire.

Le point de contact pour les consommateurs de l’Afsca a reçu en moyenne 16 plaintes et près de 20 questions par jour ouvrable l’an dernier. Dans 40% des cas, les collaborateurs de l’Afsca constatent, au moment du contrôle, que la plainte est fondée et ils prennent les mesures nécessaires, indique l’Agence.

Le plus grand nombre de plaintes émanent de personnes qui tombent malades et suspectent que cela soit dû à la consommation d’un certain aliment (26% des plaintes). Les autres plaintes concernaient l’hygiène dans les entreprises alimentaires ou encore la méthode de fabrication ou de conservation de denrées alimentaires.

La vague de rappels dus à la présence d’oxyde d’éthylène a conduit à une augmentation du nombre de questions sur les rappels. La grippe aviaire a aussi fait sa réapparition, entraînant une multitude de questions sur le sujet. Le point de contact de l’Afsca a reçu au total 5.107 questions, avec une réponse dans les quatre jours pour 99% d’entre elles, se félicite l’Afsca.

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.