Chiffres Covid en Belgique ce mardi 8 février: important recul des infections, +9% en soins intensifs

On fait le point sur les derniers chiffres coronavirus communiqués ce mardi 8 février 2022 pour la Belgique.

Chiffres Covid en Belgique ce mardi 8 février: important recul des infections, +9% en soins intensifs

Entre le 1er et le 7 février, il y a eu en moyenne 342 patients admis à l'hôpital et positifs au Covid-19, soit une diminution de 6% par rapport à la période de référence précédente, ressort-il ce mardi matin des données de l'Institut de santé publique Sciensano.

Cette moyenne était de 352 samedi, 364,7 vendredi, 364,4 mercredi, 363,6 mardi dernier, et 330 mercredi 26 janvier lorsque le pic de la 4e vague (322 début décembre) avait été dépassé.

Quelque 4.329 personnes positives au Sars-CoV-2 séjournent actuellement à l'hôpital (+6%), dont 442 patients traités en soins intensifs (+9%).

Entre le 29 janvier et le 4 février, 28.815 nouvelles contaminations au Sars-CoV-2 ont été dépistées en moyenne par jour, soit un recul de 40%.

La moyenne des nouveaux cas était montée jusqu'à 52.294 dans le rapport du samedi 29 janvier avant d'entamer une baisse, à savoir 47.817 dans celui de mardi matin, 46.481 mercredi matin et enfin 45.446 jeudi dernier.

Nettement moins de tests ont cependant été effectués, à savoir 82.000 (-29%). Le taux de positivité est de 40,5% et plus de 99% des cas sont attribués au variant Omicron.

Au cours de cette période, 37 personnes en moyenne sont décédées par jour après avoir été testées positives (+25%).

Ce vendredi 4 février, l'épidémiologiste Steven Van Gucht a affirmé que le pic de la 5e vague du coronavirus est officiellement passé. "Mais la vague n'est pas terminée".

Concernant la vaccination: Pour les ados, la décision des autorités flamandes est tombée ce vendredi après-midi: les ados pourront recevoir une troisième dose de vaccin contre le coronavirus sur base volontaire.

Quant au personnel soignant, le ministre fédéral de la Santé, Frank Vandenbroucke, propose désormais que le personnel soignant soit vacciné pour le 1er juillet pour pouvoir encore exercer.