Article abonné offert

Pas encore de feu vert à un booster pour les adolescents en Belgique: voici ce qu’il faut savoir à ce stade

En Belgique, le Conseil Supérieur de la Santé dit attendre l’avis de l’EMA pour se prononcer sur l’utilité d’un booster avant 18 ans. En France, cette 3e dose n’est pas exigée pour maintenir la validité du pass vaccinal des adolescents.

Jean-Christophe Herminaire
Pas encore de feu vert à un booster pour les adolescents en Belgique: voici ce qu’il faut savoir à ce stade
Pour les activités en France, les adolescents n’ont pas besoin de booster. ©Microgen – stock.adobe.com

Les ministres n’ont pas encore pris de décision quant à la nécessité d’une troisième dose de vaccin contre le Covid pour les adolescents entre 12 et 18 ans. Jusqu’ici, la Belgique attendait l’aval de l’agence européenne du médicament (EMA), qui n’a toujours pas autorisé l’administration de ce "booster" à cette tranche d’âge de la population. Cet avis, qui touche à la fois à la sécurité et à l’efficacité d’une troisième dose chez les jeunes, est attendu dans le courant de février.