Prix de l’énergie: les socialistes et le CD & V appellent le gouvernement à agir au plus vite

Les socialistes (PS et Vooruit) et le CD & V, qui siègent dans la majorité, ont pressé jeudi le Premier ministre Alexander De Croo d’avancer le plus rapidement possible vers une solution visant à alléger les factures de gaz et d’électricité des ménages.

Prix de l’énergie: les socialistes et le CD & V appellent le gouvernement à agir au plus vite

L’absence d’accord dans la nuit de mercredi à jeudi a suscité de nombreuses questions de députés jeudi après-midi à la Chambre, y compris dans les rangs de la majorité.

"Pourquoi autant d’hésitations? Je peux comprendre que les solutions soient compliquées, mais il est grand temps d’envoyer un signal très clair. M. le Premier ministre, il faut décider maintenant!", a lancé Malik Ben Achour (PS). "Nous attendons une solution rapide", a renchéri Melissa Depraetere (Vooruit). Leen Dierick (CD & V) en a appelé au "travail de capitaine" du Premier ministre.

"Cela prend du temps parce que nous voulons analyser cela de manière rigoureuse, scrupuleuse et réfléchie", a répondu Alexander De Croo, indiquant qu’il fallait "chiffrer de la manière la plus précise possible." Le Premier ministre a également rappelé les mesures déjà prises, dont l’extension du tarif social. "On va pas dire fin mars qu’il n’y a plus de mesures", a-t-il promis.

L’opposition n’a pas manqué de critiquer cette absence de décision. "À chaque problème, il y a sept solutions avancées par votre gouvernement", a ironisé Peter De Roover (N-VA), en référence aux sept partis qui composent la majorité. "Beaucoup d’incantations dans la presse, et tout autant d’indécision", a estimé Catherine Fonck (cdH). "Tout le monde parle d’urgence et qu’est-ce qu’il se passe? Popompopom… toujours rien", a lancé Raoul Hedebouw (PTB). "Diminuez la TVA ce soir, sinon la colère va être très très grande. Faites attention", a ajouté le communiste. François De Smet (DéFI) s’est demandé: "à quoi bon avoir un gouvernement de plein exercice s’il a le même rendement décisionnel qu’un gouvernement en affaires courantes?"

Les ministres du gouvernement fédéral réunis en comité restreint s’étaient quittés jeudi peu avant 2h00 du matin sans trouver d’accord sur le prix de l’énergie. Un consensus existe sur une prolongation du tarif social mais, pour le reste, le dossier est toujours bloqué.

À bonne source, l’on assurait toutefois qu’un compromis se dessinait, qui satisferait chacune des composantes de l’équipe De Croo: un chèque énergie (c’est-à-dire une réduction sur la facture) permettrait de trouver une solution temporaire tandis que la TVA sur l’énergie serait réformée pour permettre à terme une modulation avec les accises.

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.