Des médecins alertent contre des jeunes qui contractent volontairement le Covid: "Ils peuvent tomber gravement malades"

De plus en plus de médecins constatent que des jeunes contractent volontairement le coronavirus pour obtenir un certificat de rétablissement pour des voyages à l’étranger.

Des médecins alertent contre des jeunes qui contractent volontairement le Covid: "Ils peuvent tomber gravement malades"
Les séjours au ski sont particulièrement prisés ©Image d’illustration

Des jeunes qui se laissent délibérement infecter par le virus, il y en aurait de plus en plus, rapportent des médecins interrogés par le Nieuwsblad ce jeudi.

Les jeunes concernés seraient des élèves de seize et dix-sept ans qui ne sont pas éligibles pour la fameuse dose de rappel.

En Italie, par exemple, à partir du 1er février, le pass corona ne sera valable que si la dernière injection ne date pas de plus de six mois. Cela passe à sept mois en Autriche pour les jeunes de moins de 18 ans. La plupart des jeunes ont reçu leur deuxième injection pendant les vacances d’été.

La solution trouvée par ces jeunes qui n’auraient pas encore accès à la dose booster? Contracter volontairement le virus pour obtenir ensuite un certificat de rétablissement après leur infection.

«Même les personnes jeunes et en bonne santé, doublement vaccinées, peuvent tomber gravement malades»

"Je comprends l’incertitude des jeunes", déclare le docteur Roel Van Giel, président de Domus Medica, interrogé par le Nieuwsblad. "C’est pourquoi il est important qu’une décision politique soit prise rapidement afin qu’ils puissent bénéficier d’une dose de rappel avant les vacances de printemps. Mais en attendant, nous ne saurions trop insister sur le fait qu’il est dangereux de s’infecter soi-même. Même les personnes jeunes et en bonne santé, doublement vaccinées, peuvent tomber gravement malades à cause du virus."

La semaine dernière, une chanteuse tchèque est décédée après avoir contracté volontairement le Covid-19.

Interrogé par le journal flamand, Marc Van Ranst a tenu à rappeler aux jeunes leur devoir moral. "Il est particulièrement irrespectueux de provoquer délibérément une infection alors que le reste de la société fait tout son possible pour garder le virus sous contrôle."