Suppléments d’honoraires dans les hôpitaux: 212% en Wallonie contre 151% en Flandre

Les suppléments d’honoraires dépendant de la région dans laquelle se trouvent les hôpitaux, confirme une étude publiée ce mercredi par le Vlaams & Neutraal Ziekenfonds, pendant flamand de la mutualité neutre. Le supplément d’honoraires maximum moyen s’établit à 151% en Flandre, 212% en Wallonie et 270% à Bruxelles.

Suppléments d’honoraires dans les hôpitaux: 212% en Wallonie contre 151% en Flandre

Le VNZ examine chaque année les différences de dépenses et de revenus entre la Flandre et la Wallonie et analyse également les suppléments d’honoraires maximaux demandés dans tous les hôpitaux belges.

Si un patient choisit volontairement d’être admis en chambre individuelle, les médecins, chirurgiens et anesthésistes peuvent facturer un supplément d’honoraires en plus du tarif Inami établi.

Selon les calculs du VNZ, ce montant dépasse désormais largement les 100% avec un maximum de 184% en moyenne en 2022. "On sait depuis un certain temps que le coût d’admission dans une chambre individuelle à Bruxelles est plus élevé qu’à Tielt par exemple. Le fait que les suppléments d’honoraires puissent être jusqu’à trois fois plus importants ne peut être expliqué objectivement", souligne cependant Jürgen Constandt, directeur général du VNZ.

Sur les 52 hôpitaux en Flandre, seuls trois appliquent encore le maximum de 100% pour une chambre individuelle, huit entre 110% et 125%, 31 entre 135% et 175% et 10 hôpitaux - souvent universitaires - demandent jusqu’à 200% d’honoraires supplémentaires.

En Wallonie, un seul des 28 hôpitaux facture un maximum de supplément d’honoraires de 100% et un autre reste en dessous des 200%. Les 26 autres institutions demandent au moins 200%, avec trois pics jusqu’à 300%. Ce pic de 300% est également appliqué dans 8 des 11 établissements bruxellois.

Le VNZ plaide pour plus de responsabilité dans les soins de santé.

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.