Covid: la CIM Santé demande un avis sur la 3e dose pour les ados

Les ministres de la Santé réunis en conférence interministérielle (CIM) ce mercredi matin ont demandé que le Conseil supérieur de la Santé rende un avis d’ici ce week-end sur la possibilité d’administrer une dose booster de vaccin contre le Covid aux adolescents de 12 à 17 ans.

Covid: la CIM Santé demande un avis sur la 3e dose pour les ados

La semaine passée, le Conseil s’était déjà prononcé en faveur de cette 3e dose pour les adolescents immunodéprimés. Cette fois, la CIM demande un avis pour l’ensemble des 12-17 ans alors que l’agence européenne des médicaments n’a pas encore tranché.

C’est la Flandre qui a remis le dossier sur la table ce mercredi, inquiète que cette dose booster soit déjà imposée dès 12 ans par certains pays, dont l’Autriche, à quelques semaines des vacances de carnaval.

Outre cette demande, la CIM devait également se pencher sur un éventuel assouplissement des règles de quarantaine dans les écoles afin de faire face à la flambée des cas Omicron.

Ce point a été reporté. Une réunion technique est prévue à 14h30 entre experts avant que les ministres ne se retrouvent ce mercredi soir ou demain jeudi, a-t-on appris à bonne source.

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.