La part du variant delta baisse à 3,3% des contaminations

Le pourcentage de contaminations provenant du variant delta du coronavirus a baissé à 3,3%, indique mardi le virologue Piet Maes (KU Leuven).

La part du variant delta baisse à 3,3% des contaminations

La semaine dernière, la souche était encore responsable de 10% des personnes touchées par la Covid-19 en Belgique.

La sous-variante BA.1 d’omicron représente actuellement la majorité des contaminations, avec 94,4%. La nouvelle version, BA.2, a augmenté d’un point de pourcentage, à 2,1%. Dans d’autres pays, au Danemark entre autres, BA.2 a pris beaucoup d’ampleur.

Selon les scientifiques, BA.2 ne peut pas être catégorisé comme un nouveau variant à part entière. Un certain nombre de mutations de cette sous-catégorie sont identiques à BA.1, la version qui était jusqu’à présent la plus connue, mais présente également quelques différences caractéristiques.

Entre-temps, une troisième version d’omicron, BA.3, a été découverte.

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.