Bientôt la fin des restrictions en Belgique?: " Il est encore trop tôt", indique Steven Van Gucht

Dans une interview accordée à nos confrères de Het Laaste Nieuws, le virologue a évoqué les futurs assouplissements.

Bientôt la fin des restrictions en Belgique?: " Il est encore trop tôt", indique Steven Van Gucht
Steven Van Gucht a affirmé, ce vendredi, que le pic de la 5e vague se trouvait désormais derrière nous ©Photo News

Si le nombre de contaminations va augmenter "de façon importante", dans les prochains jours,la pression sur les soins intensifs continue de diminuer.

Chez nous, des assouplissements sont en vue, mais au Danemark, ils resserrent à nouveau la vis. Selon le virologue, Steven Van Gucht, "c’est la politique du yo-yo dont il faut se méfier." Il préconise de "ne pas aller trop vite d’assouplir progressivement et de toujours garder une vue d’ensemble." Ce que les Danois n’ont pas fait. "Je crains que le Danemark n’ait relâché trop vite la pression alors que le pic d’infections n’était pas encore atteint, et que l’immunité de la population était encore trop faible."

Au Royaume-Uni, par contre, va abandonner l’essentiel de ses mesures la semaine prochaine. "En Angleterre, on observe depuis deux semaines une tendance à la baisse du nombre d’infections. Ils étaient un peu en avance sur le Danemark, constate le virologue. En Belgique, nous allons aussi assouplir. On parle de semaines, pas de mois. Lundi, on a enregistré 60.000 infections, mais cette augmentation ne va pas durer. À un moment donné, le virus sera à court de carburant et s’effondrera, et nous pourrons commencer à relâcher la pression en toute sécurité. C’est la grande différence avec il y a deux ans: après le confinement, le virus a retrouvé de l’oxygène. Désormais, ce virus se heurte à un mur d’immunité."